Impressum

picto violence

Ce blog suit les activités de l’axe Violences urbaines du réseau de recherche Saisir l’Europe

Ce carnet de recherche a un équivalent allemand : http://gewalt.hypotheses.org/

L’axe « Violences urbaines » se consacre à l’historicisation et à la problématisation d’un phénomène qui suscite un vaste intérêt dans un climat de protestations sociales, de terrorisme et d’éruptions de violence individuelle ou collective. Au moyen d’enquêtes historiques ou sociologiques, il vise à faire de la notion de « violences urbaines » un outil d’analyse efficace pour des études systématiques et empiriques. Cette notion n’implique pas de compréhension essentialiste de l’espace, mais se réfère au concept d’« espace social », dont les structures sont appropriées, déterminées et fixées par des acteurs, des discours et des pratiques.  Ce faisant, une attention particulière sera accordée aux conditions historiques spécifiques de la construction des « espaces de violences urbaines », mais aussi à la question de la perception qui résulte de l’interaction complexe des expériences concrètes, du discours médiatique et des politiques de sécurité. Le projet abordera deux aspects de la dimension historique des  « violences urbaines » : la permanence du discours sur les violences urbaines d’une part, qui dès le Moyen Âge et la Renaissance représentait un élément constitutif de la description des interactions urbaines ; d’autre part l’ambivalence de la ville comme espace de violence et de protection, à étudier également dans une perspective de longue durée. Les questions traitées par le groupe de travail graviteront particulièrement autour (1) de la construction et de la déconstruction des espaces de violences urbaines, (2) de l’analyse comparée des espaces de violences urbaines en Europe, (3) de la combinaison de la réalité des violences urbaines, de leur conversion en catégories d’analyse pour les sciences sociales et de l’organisation des politiques publiques de sécurité qui en résultent, (4) du rapport entre violences urbaines et mouvements migratoires (régionaux et internationaux) et (5) de l’ancrage de la construction des violences urbaines dans l’ordre genré.

 

Rédaction du blog

Ariane Jossin – Chercheuse sur contrat CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique)

UMR 8138 IRICE (Identités, Relations Internationales et Civilisations de l’Europe)

1, rue Victor Cousin 75231 Paris cedex 05 – France – ja (arrobase) cmb.hu-berlin.de

 

 

Creative Commons Lizenzvertrag
Dieses Werk bzw. Inhalt steht unter einer

Creative Commons Namensnennung – Weitergabe unter gleichen Bedingungen 3.0 Unported Lizenz.