Archives de catégorie : Le projet

Conf * Comparaison dense de la violence * Berlin 9-10 juin 2016

gewaltPour une « comparaison dense » de la violence ? Possibilités et limites d’une approche comparée des situations de violence

CfP * Violent police deviances

a_copsgunsCall for papers  -IPSA’s 24th World Congress of Political Science

Panel « Riots and mobilizations against violent police deviances

An international comparative perspective »

Some searchers concede that since the 1960’s and the 1970’s, the United States and Western Europe has witnessed an uninterrupted series of urban rebellions. Most sociologists and political scientists agree with the fact that these “riots” often started as a reaction to “police violence, a sign of the contentious relationship between the police and the Blacks Peoples, post-colonials immigrants’s children, and working classes. Continuer la lecture de CfP * Violent police deviances

Saisir l’Europe * Cerisy 2-8 juin 2015 « L’environnement à l’épreuve du social »

Gropiusstadt_Lipschitzplatz-002

Saisir l’Europe organise deux tables rondes à Cerisy lors de la rencontre « Europe en mouvement : lieux et passages » (2-8 juin 2015) http://www.ccic-cerisy.asso.fr/berlincerisy15.html

L’environnement à l’épreuve du social : un enjeu de la ville contemporaine
Continuer la lecture de Saisir l’Europe * Cerisy 2-8 juin 2015 « L’environnement à l’épreuve du social »

Saisir l’Europe – Code civil & Genre (12 mars 2015)

Article_212_du_Code_civilLe LabEx EHNE, Saisir l’Europe et l’Institut Historique Allemand coorganisent le séminaire suivant :

“Genre et droit civil” , le 12 mars 2015

au Centre Panthéon, salle 216

Après un premier cycle de conférences en 2014, l’axe genre du LabEx “Écrire une histoire nouvelle de l’Europe” a le plaisir d’annoncer la tenue de la première séance de son séminaire “Genre et Europe”  en 2015. Celle-ci sera consacrée au thème “Genre et droit civil”  et se déroulera le 12 mars 2015 de 16h à 18h, au centre Panthéon, salle 216.
Ute Gerhard, professeure à l’université de Francfort, présentera ses travaux sur “Droit civil et genre en Europe de l’époque napoléonienne à la fin de la Seconde Guerre mondiale”.
Son propos sera discuté par Rainer Maria Kiesow (directeur d’études à l’EHESS).

 

Valorisation * Répertoires d’action du militantisme transnational

800px-Manifestation_anti-G8_au_Havre_-_21_mai_2011_-_153Samedi 7 février à 16h – Les Sciences des Livres 
Rencontre avec Ariane Jossin – Trajectoires de jeunes altermondialistes en France et en Allemagne (PUR)

Dans le cadre des Sciences des livres, l’auteur nous livre les résultats d’une enquête auprès de dix-huit militants altermondialistes suivis pendant cinq ans en France et en Allemagne. Les trajectoires de ces activistes engagés pour un autre monde mettent en lumière l’opportunité qu’a représentée l’émergence de l’altermondialisation pour des jeunes militants déçus par l’offre politique officielle…La comparaison franco-allemande permet de relativiser la dimension transnationale de l’altermondialisation et de réaffirmer l’ancrage militant national de ce mouvement.

Groupe de lecture – 30 janvier 2015 – Violence au moyen-âge et à l’époque moderne

icono lecture2e séance | vendredi 30 janvier 2015 | 14h-16h30

Institut historique allemand

Les textes à lire sont :

Jean NICOLAS, La Rébellion française. Mouvements populaires et conscience sociale (1661-1789), Paris, Le Seuil, coll. «L’Univers Historique», 2002.

Martin DINGES, Fritz SACK (dir.), Unsichere Großstädte ? Vom Mittelalter bis zur Postmoderne, Konstanz : UVK, 2000.

Groupe de lecture – 19 décembre 2014 – Violences et police

icono lectureVendredi 19 décembre 2014 | 14h-16h30 | Violences et police – Institut historique allemand

Séance « Violences policières »

Textes à lire :

Abdellali Hajjat, « Rébellions urbaines et déviances policières »,Cultures & Conflits, 93, printemps 2014.

Belinda Davis, « Polizei und Gewalt auf der Straße. Konfliktmuster und ihre Folgen im Berlin des 19. und 20. Jahrhunderts », Polizei, Gewalt und Staat im 20. Jahrhundert, in Alf Lüdtke, Herbert Reinke, Michael Sturm (dir.), M.A, VS Verlag für Sozialwissenschaften, 2011, p. 81‑103.

Groupe de lecture – Violences – 23 mai 2014

pictoGdLLe groupe de lecture « Violences » se réunira le 23 mai 2014 autour de « Violence à l’époque moderne ». Le texte suivant sera présenté  par Thomas Duval :

  • Rau et Hochmuth dans : Machträume der frühneuzeitlichen Stadt (Constance 2006)
  • Thomas Duval mettra en parallèle le texte de Rau et son travail de thèse.

Alexandre Borrell présentera ensuite son travail de thèse « De la promotion des grands ensembles au « problème des banlieues », un espace et ses habitants dans le journal de 20 heures (années 1950 – début des années 1990).

Groupe de lecture – Violences – 4 avril 2014

icono lecture

Le groupe doctoral de lecture « Violences » se réunira le 4 avril 2014 au DHIP, Paris. Cette 3e séance portera sur « Violence, justice, police » – Les textes suivants seront présentés par Bénédicte Laumont :

1. Jobard F., « Police, justice et discriminations raciales », in
Fassin D., Fassin É., (dir.), De la question sociale à la question
raciale ?, La Découverte, Paris, 2006, p. 211-229.

2.  Zauberman Renée et al., « Profils de victimes, profils de
victimations », Déviance et Société, 2004/3 Vol. 28, p. 369-384.

Kathia Barbier présentera ensuite son travail de texte : « Le sexe de la répression.
Evolution du traitement policier et pénal des femmes usagères ou
trafiquantes de drogues ».

Genre & révolutions – Conférence – 3 avril 2014

association_femmesConférence de Gabriella Hauch, Université de Vienne, 3 avril 2014, IHA Paris,

Le genre de la révolution européenne de 1848

Gabriella Hauch présentera une analyse de la période autour de 1848, où se développe une représentation bourgeoise et polarisée des caractères sexués et des rapports sociaux de sexe.  Le « sexe » devient alors un critère d’in- ou d’exclusion des institutions centrales de la modernité : famille ; politique, sciences et armée. L’exposé s’articulera autour de trois questions principales : comment fonctionnait l’exclusion des femmes dans les institutions propres aux sociétés modernes, institutions créées par les hommes et pour les hommes ? Quels espaces féminins institutionnalisés les femmes ont-elles créés dans ce contexte ? Comment les rapports de sexe ont-ils été mis en scène dans ces interstices ? La présentation de Gabriella Hauch s’intéressera plus particulièrement à la révolution de 1848/49 et à la place des femmes dans ce mouvement. L’exposé sera alimenté de nombreuses iconographies de l’époque, des plus surprenantes…  Continuer la lecture de Genre & révolutions – Conférence – 3 avril 2014

Groupe de lecture – Violences – 14 mars 2014

livresLa 2e séance du groupe de lecture « Violences » se tiendra le 14 mars 2014 autour des « Approches comparatives des violences » (présentation d’Anthony Pregnolato) :

 

  • Severin-Barboutie B., « Comment expliquer l’absence de violences urbaines en Allemagne ? », in Béroud S. et alii (dir.), Engagements, rebellions et genre dans les quartiers populaires en Europe, Archives contemporaines, Paris, 2011, p. 157-172.
  • Boris Gobille, « Charles Tilly et la violence collective : moment critique et formation conceptuelle, 1968-1979 », Tracés. Revue de Sciences humaines [en ligne], 19 | 2010, mis en ligne le 30 novembre 2012.
  • Sophie Body-Gendrot, « Les mutations des désordres urbains au Royaume-Uni au cours des trente dernières années », in Béroud S. et alii (dir.), Engagements, rebellions et genre dans les quartiers populaires en Europe, Archives contemporaines, Paris, 2011

Manon Veaudor présentera sa thèse « Violence, prison et quartiers défavorisés ».

Groupe de lecture – Violences – 7 février 2014

pictoGdLLa 1re séance du groupe de lecture « Violences » portera sur « Violence et genre » – Les textes suivants seront présentés par Marion Uhle :

  • Abu Amara Nisrin et al., « De la diversité des formes d’atteinte au consentement : les contours du mariage forcé », Sociétés contemporaines, 2013/2 n° 90, p. 81-105.
  • Jaunait Alexandre et Chauvin Sébastien, « Représenter l’intersection » Les théories de l’intersectionnalité à l’épreuve des sciences sociales, Revue française de science politique, 2012/1 Vol. 62, p. 5-20.

Océane Perona présentera ensuite sa thèse « L’impact du genre sur le traitement pénal des violences sexuelles – Une comparaison France/Allemagne ».

La rencontre se tiendra au DHI-Paris.