Bibliographie * Migrations & inégalités

livres_inégalitésBibliographie relative aux sociologies des migrations et des inégalités, pertinente pour le projet de recherche Violences urbaines @ Saisir l’Europe. Liste évolutive et non-exhaustive. Certaines références sont classées dans plusieurs catégories.

Catégories : 1/ Sociologie des inégalités sociales et/ou de l’enfermement ; 2/Migration, (Post -)colonialisme, Discriminations & Intégration ; 3/ Intersectionnalité

 

N’hésitez pas à envoyer des suggestions d’amélioration : ja@cmb.hu-berlin.de

1/ Sociologie des inégalités sociales et/ou de l’enfermement

Blanc M., « Politique de la ville et Soziale Stadt, une comparaison franco-allemande », Pensée plurielle, n° 12, 2006, p. 45-51.

Blanc M., « La « politique de la ville » : une « exception française » ? », Espaces et sociétés, n° 128-129, 2007, p. 71-86.

Berthaut J., La Banlieue du « 20 heures » – Ethnographie de la production d’un lieu commun journalistique, Agone, coll. « L’ordre des choses », Paris, 2013.

Böhme C., Becker H., Meyer U., Schuleri-Hartje U.-K., Strauss W.-C., « Handlungsfelder integrierter Stadtteilentwicklung », in Deutsches Institut für Urbanistik (dir.), Soziale Stadt – Strategien für die Soziale Stadt, Erfahrungen und Perspektiven, Bundesministeriums für Verkehr, Bau und Stadtentwicklung, 2003, p. 98-147.

Cortéséro R. (dir.), La Banlieue change ! Inégalités, justice sociale et action publique dans les quartiers populaires, Le Bord de l’eau, Lormont, 2012.

Cortéséro R., « Sociale, urbaine, raciale. Banlieue. Quelle est la question ? », in Cortéséro R. (dir.), La Banlieue change !, Le Bord de l’eau, Lormont, 2012, p. 27-45.

Cortéséro R., « La domination sans l’exploitation. Sentiments d’injustice, rapports sociaux et résistance au stigmate dans les quartiers de banlieue, in Cortéséro R. (dir.), La Banlieue change !, Le Bord de l’eau, Lormont, 2012, p.65-97.

Cuny C., Habiter et prendre la parole à Marzahn. Ethnographie d’un grand ensemble à Berlin-Est, Editions de la MSH, Paris (à paraître).

Dubet F., La galère : jeunes en survie, Fayard, Paris, 1987.

Dubet F., Lapeyronnie D., Les quartiers d’exil, Le Seuil, Paris, 1992.

Fabris E., Peillon P., « Evolutions démographiques des grands quartiers d’habitat social », Information sociale, n° 141, 2007.

Faure S., Thin D., « Femmes des quartiers populaires, associations et politiques publiques », Politix, nº 78, 2007, p. 87-106.

Giblin B., « Ghettos américains, banlieues françaises », Hérodote, 2006/3 n° 122, p. 3-9.

Gobille B., « Genre et mobilisations », in Béroud S. et alii (dir.), Engagements, rebellions et genre dans les quartiers populaires en Europe, Archives contemporaines, Paris, 2011, p.61-65.

Goffman E., Asylums Essays on the social situations of mental patients and other inmates, Anchor, Oxford, 1961.

Guibet Lafaye C., Comment se construisent les raisonnements sur la justice socialeKlesis, Centre de Recherches Interdisciplinaires en Sciences humaines et Sociales (CRISES), n°29, 2014, Montpellier, p. 93-118.

Hajjat A., Béroud S., Gobille B., Zancarini-Fournel M. (dir.), Engagements, rébellions et genre dans les quartiers populaires (1968-2010), Éd. Archives Contemporaines, Paris, 2011.

Hamel C., « Le mélange des genres : une question d’honneur. Etude des rapports sociaux de sexe chez de jeunes Maghrébins de France », AWAL Cahiers d’études berbères, n° 19, 1999, p. 19-32.

Häußermann H., Kapphan A., Berlin : Von der geteilten zur gespaltenen Stadt, Leske und Budrich, Opladen, 2000.

Juhem P., « « Civiliser » la banlieue. Logiques et conditions d’efficacité des dispositifs étatiques de régulation de la violence dans les quartiers populaires », Revue française de science politique, 50e année, n°1, 2000, p. 53-72.

Keller C., « La population des grands ensembles de l’ex-RDA » Fractionnement social et luttes pour la respectabilité, Espaces et sociétés, n° 128-129, 2007, p. 87-101.

Keller C., « Strategien und Faktoren der Partizipation von Jugendlichen mit Migrationshintergrund im Blickfeld von Sozialexpert(inn)en. », Revue d’Allemagne, 41, 3, 2009, p. 411-433.

Keller C., Schultheis F., « Jugend zwischen Prekarität und Aufruhr. Zur sozialen Frage der Gegenwart », Swiss Journal of Sociology, 34/2, 2008, p. 239-260.

Kersten J., von Wolffersdorff-Ehlert C., Jugendstrafe : Innenansichten aus dem Knast, Fischer, Frankfurt am Main, 1980.

Kherfi Y., Le Goaziou V., Repris de justesse, éd. La Découverte & Syros, 2000.

Kokoreff M., La force des quartiers, Payot, Paris, 2003.

Kokoreff M., « Du stigmate au ghetto. De la difficulté à nommer les quartiers », Informations sociales, n° 141, 2007, p. 86-95.

Kokoreff M., « Ghettos et marginalité urbaine. Lectures croisées de Didier Lapeyronnie et Loïc Wacquant », Revue française de sociologie, vol. 50, 2009, p. 553-572.

Kokoreff M., « Quartiers et différences culturelles », La Vie des idées, 11 janvier 2011b.

Lagrange H., Le déni des cultures, Le Seuil, Paris, 2010.

Lapeyronnie D., « Assimilation, mobilisation et action collective chez les jeunes de la seconde génération de l’immigration maghrébine », Revue française de sociologie, vol. 28, n° 2, 1987, p. 287-318.

Lapeyronnie D., Ghetto urbain, Robert Laffont, Paris, 2008.

Lepoutre D., Cœur de banlieue. Codes, rites et langages, Odile Jacob, Paris, 1997.

Lepoutre D., « La photo volée. Les pièges de l’ethnographie en cité de banlieue », Ethnologie française, 1, Vol. 31, 2001, p. 89-101.

Madelin B., « Le rôle des femmes-relais », Informations sociales, n° 141, 2007, p. 120-127.

Marlière E., Jeunes en cité. Diversité des trajectoires ou destin commun ?, L’Harmattan, Paris, 2005.

Mohammed M., Selz M., « Le déni des familles ?. A propos de Hugues Lagrange, Le déni des cultures », Sociologie, 2011.

de Montvalon P., « La cause des femmes : un bon prétexte », Plein droit, n° 75, 2007/4, p. 23-26.

Morhain Y., Proia S., « Féminin et féminité à l’épreuve de la banlieue », Adolescence, 4, n° 70, 2009, p. 983-1005.

Murie A., Musterd S., « Social Exclusion and Opportunity Structures in European Cities and Neighbourhoods», Urban Studies, 41 (8), 2004, p. 1441-1459.

Nasri F., «Zaâma d’banlieue (1979-1984). Les pérégrinations d’un collectif féminin au sein des luttes de l’immigration », in Béroud S. et alii. (dir.) Engagements, rébellions et genre dans les quartiers populaire en Europe, Archives contemporaines, Paris, 2011, p.65-78.

Pan Ké Shon J.-L., « Portrait statistique des zones urbaines sensibles », Informations sociales, n°141, 2007.

Pottier M., Robert P., Zauberman, Victimation et insécurité en Île-de-France. Les résultats de la première enquête, CESDIP, 2001.

Pottier M., Robert P., Zauberman R., « Insécurité et victimations en Ile-de-France », Questions Pénales, XV (2), 2002

Robert P., « Les territoires du contrôle social, quels changements ? », Déviance et société, vol. 24, n° 3, 2000, p. 215-235.

Robert P., L’insécurité en France, La Découverte, Paris, 2002.

Sala Pala V., « Quand des jeunes d’un quartier populaire interprètent les émeutes urbaines », in Béroud S. et al. (dir.), Engagements, rebellions et genre dans les quartiers populaires en Europe, Archives contemporaines, Paris, 2011, p. 43-60

Simon P., « Construction et pratiques de la sexualité des garçons d’origine maghrébine en quartier populaire. », Entretien avec Hamel C., Mouvements, n° 20, 2002/2, p. 57-65.

Tissot S., L’état et les quartiers. Genèse d’une catégorie de l’action publique, Le Seuil, Paris, 2007.

Tissot Sylvie, « L’invention des « quartiers sensibles » », Manière de voir, n° 114 , 2010, p. 56 et dans Le Monde diplomatique, n°643, 2007, p. 6.

Vieille Marchiset G., Tatu-Colasseau A., « Le loisir, moteur de la rébellion silencieuse des descendantes de l’immigration maghrébine dans les quartiers populaires en France », in Béroud S. et alii (dir.) Engagements, rébellions et genre dans les quartiers populaire en Europe, Archives contemporaines, Paris, 2011, p. 93-109.

Wacquant L., « Les deux visages du ghetto. Construire un concept sociologique », Actes de la recherche en sciences sociales, 160, 2005, p. 4-21.

Zegnani S., « Occupation de la rue et rapport de genre chez les jeunes des cités », Lettre du Printemps, février 2005, p. 3-4.

 

2/ Migration, (Post -)colonialisme, Discriminations & Intégration

Apitzsch U., « Migrationsbiographien als Orte transnationaler Räume »,  in Apitzsch U., Jansen M., Migration, Biographie und Geschlechterverhältnisse, Westfälisches Dampfboot, Münster, 2003.
de Barros F., « Des « Français musulmans d’Algérie » aux « immigrés » », Actes de la recherche en sciences sociales, no 159, 2005, p. 26-53.

Borrel C., Lhommeau B., « Être né en France d’un parent immigré », Insee Première, n° 1287, 2010.

Blanchard E.,  Deluermoz Q., Glasman J. , La professionnalisation policière en situation coloniale : détour conceptuel et explorations historiographiques, Crime, histoire & sociétés, 2011, 15, 2, 33-53.

Blanchard E., « Quand les forces de police défient le palais Bourbon (13 mars 1958). Les policiers manifestants, l’arène parlementaire et la transition de régime », Genèses, 2011, 83, 55-73.

Blanchard E., La police parisienne et les Algériens, 1944-1962, Paris, Nouveau Monde Éditions, 2011.

Blanchard E., « Le mauvais genre des Algériens. Des hommes sans femme face au virilisme policier dans le Paris d’après-guerre », Clio. Histoire, Femmes et Sociétés, 2008, 27, p. 209-224.

Blanchard E., « L’encadrement des Algériens de Paris (1944-1954), entre contraintes juridiques et arbitraire policier », Crime, Histoire et Sociétés/Crime, History and Societies, 2007, 11, 1, 5-25.

Blanchard E., « Police judiciaire et pratiques d’exception pendant la guerre d’Algérie », Vingtième Siècle. Revue d’Histoire, 2006, 90, 61-72.

Blanchard E., « La dissolution des Brigades nord-africaines de la Préfecture de police : la fin d’une police d’exception pour les Algériens de Paris (1944-1958) ? », Bulletin de l’IHTP, 2004, 83, 70-82 (article téléchargeable sur le site Internet de l’IHTP).

Blandy S., « La peur de la délinquance et du désordre et l’extension des quartiers résidentiels sécurisés en Angleterre », Déviance et Société, 2009/4 Vol. 33, p. 557-572.

Borillo D., Lutter contre les discriminations, La Découverte, Paris, 2003.

Castles S., « Migration und Community Formation under Conditions of Globalization », International Migration Review, vol. 36, n° 4, 2002, p. 1143-1168.

Crozat D., Raibaud Y., « La construction de l’image ethnique par la fête à Bordeaux », in Crenn C., Kotobi L., Du point de vue de l’ethnicité. Pratiques françaises, Armand Colin, Paris, 2012, p. 299-309.

Darley M., « Frontière, asile et détention des étrangers. Le contrôle étatique de l’immigration et son contournement en Autriche et en République tchèque », thèse de doctorat, 2008.

Ehrmann S., « Baba, meine Freundin heißt Anna », Süddeutsche Zeitung, 27 décembre 2012.

Fassin D., Mazouz S., « Qu’est-ce que devenir français ? La naturalisation comme rite d’institution républicain »,  Revue française de sociologie, 48-4, 2007, p. 723-750 (translated in the Annual English Selection, 2009, 50: 37-64).

Fassin É, « Du multiculturalisme à la discrimination », Le Débat, n° 97, 1997, p. 131-136.

Fassin E., De la question sociale à la question raciale ?Représenter la société française, Coll. Cahiers libres, La Découverte, Paris, 2006.

Fassin É., « Penser la discrimination positive »,  in Borillo D., Lutter contre les discriminations, La Découverte, Paris, 2003.

Fassin É., « Le voile républicain, et ce qu’il donne à voir en le cachant », Vacarme, n° 27, 2004, p. 120-123.

Fassin E., « La famille noire est toujours un problème pour ce culturalisme », Libération, 27 septembre 2010.

Fassin É., « Immigration et délinquance : la construction d’un problème entre politique, journalisme et sociologie », Cités, n° 46, 2011, p. 69-85.

Favell A., Philosophies of Integration : Immigration and the Idea of Citizenship in France and Britain, McMillan, London, 1998.

Garcia M.-C., « Des mobilisations de femmes en tant que femmes « racisées » : les militantes des mouvements Ni putes ni soumises et des Indigènes de la République », in Béroud S. et al. (dir.) Engagements, rébellions et genre dans les quartiers populaire en Europe, Archives contemporaines, Paris, 2011, p. 79-92.

Gerhard U., « Menschenrechte und Frauenrechte. Überlegungen zu Gleichheit und Geschlechtergerechtigkeit im Islam », Schriften des Essener Kollegs für Geschlechterforschung, 4. Jg., 2004.

Glasze G., Thielmann J. (dir.), « Orient » versus « Okzident » ? Zum Verhältnis von Kultur und Raum in einer globalisierten Welt, Geographisches Institut der Universität Mainz, 2006.

Groh-Samberg O., Jossin A., Keller C., Tucci I., « Drift und zweite Chance. Bildungs- und Berufsverläufe von Migrantennachkommen in Frankreich und Deutschland », in Solga H., Becker R. (dir.), Kölner Zeitschrift für Soziologie und Sozialpsychologie, numéro spécial 52, 2012, p. 186-210.

Groh-Samberg O., Jossin A., Keller C., Ingrid Tucci, « Biographische Lebensentwürfe von Jugendlichen mit Migrationshintergrund », in Mansel J., Hoffmann D., Speck K. (dir.), Jugend und Arbeit. Empirische Bestandsaufnahme und Analysen, Juventa Verlag, Weinheim, 2012, p. 135-156.

Guénif-Souilamas N., Des beurettes, Grasset & Fasquelle, Paris, 2000.

Guénif-Souilamas N., Macé E., Les féministes et le garçon arabe, L’Aube, La Tour-d’Aigues, 2004.

Guénif-Souilamas N., « La fin de l’intégration, la preuve par les femmes », Mouvements, n° 39-40, 2005, p. 150-157.

Hajjat A., « « Bons » et « mauvais » musulmans. L’État français face aux candidats « islamistes » à la nationalité », Cultures & Conflits, n°79/80, 2010.

Hamel C., « Questions d’honneur : l’homosexualité en milieu maghrébin », in Lagrave R.-M. et alii. (dir.), Dissemblances : jeux et enjeux du genre, L’Harmattan, Paris, 2002, p. 37-50.

Hamel C., « De la racialisation du sexisme au sexisme identitaire », Migrations et Sociétés, vol. 17, n° 99-100, mai-août 2005.

Hancock C., « La justice au risque de la différence : faire une « juste place » à l’Autre », Annales de géographie, n° 665-666 , 2009, p. 61-75.

Hancock C., « Le corps féminin, enjeu géopolitique dans la France postcoloniale », L’Espace Politique, n°13, 2011. http://espacepolitique.revues.org/index1882.html

Ivekovic R., « Banlieues, sexes et le boomerang colonial », Multitudes, n° 24, 2006, p. 209-220.

Jobard F., « Police, justice et discriminations raciales », in Fassin D., Fassin É., (dir.), De la question sociale à la question raciale ?, La Découverte, Paris, 2006, p. 211-229.

Jobard F., Lévy R., « Les jeunes, cibles des contrôles d’identité », Journal du droit des jeunes, 288, 2009, p. 22-26.

Jobard F., Lévy R., « Les contrôles d’identité à paris », Questions pénales, 23 (1), janvier 2010.

Jobard F., Bavures policières ?,La Découverte, 2002.

Jossin A., Tucci I., Groh-Samberg O., Keller C., « Postcolonial memories in segregated neighbourhoods », communication au Congrès de l’IPSA, 2012.

Jossin A., Tucci I., Keller C., Groh-Samberg O., « Stratégies éducatives et d’entrée sur le marché du travail des descendants d’immigrés en France et en Allemagne », Revue Française de Sociologie, à paraître (2013).

Keller C., « Strategien und Faktoren der Partizipation von Jugendlichen mit Migrationshintergrund im Blickfeld von Sozialexpert(inn)en », Revue d’Allemagne, 41, 3, 2009, p. 411-433.

Kokoreff M., « L’émeute et le postcolonial à l’épreuve du politique dans les quartiers populaires », Mouvements, hors série n° 1, 2011, p. 87-96.

Koopmans R., Staham P., « Challenging the Liberal Nation-State ? Postnationalism, Multiculturalism, and the Collective Claims-Making of Migrants and Ethnic Minorities in Britain and Germany », Discussion Paper FS 98-105, Wissenschaftszentrum Berlin, 1998.

Koopmans R., Staham P., « Ethnic and Civic Conceptions of Nationhood and

the Differential Success of the Extreme Right in Germany and Italy », in Giugni M., McAdam D., Tilly C. (dir.), How Social Movements Matter, University of Minnesota Press, Minneapolis, 1999, p. 225-251.

Koopmans R., Staham P., Giugni M., Passy F., Contested Citizenship. Immigration and Cultural Diversity in Europe, University of Minnesota Press, Minneapolis, 2005.

Lagrange H., Le déni des cultures, Le Seuil, Paris, 2010.

Lapeyronnie D., « Assimilation, mobilisation et action collective chez les jeunes de la seconde génération de l’immigration maghrébine », Revue française de sociologie, vol. 28, n° 2, 1987, p. 287-318.

Larzillière C., Sal L., « Comprendre l’instrumentalisation du féminisme à des fins racistes pour résister », Contretemps, 15 septembre 2011.

Mazouz S., « Une célébration paradoxale. Les cérémonies de remise des décrets de naturalisation », Genèses, 2008/1, 70, p. 88-105.

Mazouz S., « Les mots pour le dire. La qualification raciale de l’enquête de terrain à l’écriture », in Fassin D. et Bensa A. (dir.), Les Politiques de l’enquête. Épreuves ethnographiques, La Découverte, Paris, 2008, p. 81-98.

Mohammed M., Selz M., « Le déni des familles ?. A propos de Hugues Lagrange, Le déni des cultures », Sociologie, 2011.

Monjardet D., « La crise de l’institution policière ou comment y faire face ? », Mouvements, n° 44, 2006, p. 67-77.

de Montvalon P., « La cause des femmes : un bon prétexte », Plein droit, n° 75, 2007/4, p. 23-26.

Morhain Y., Proia S., « Féminin et féminité à l’épreuve de la banlieue », Adolescence, 4, n° 70, 2009, p. 983-1005.

Nasri F., « Zaâma d’banlieue (1979-1984). Les pérégrinations d’un collectif féminin au sein des luttes de l’immigration », in Béroud S. et alii. (dir.) Engagements, rébellions et genre dans les quartiers populaire en Europe, Archives contemporaines, Paris, 2011, p.65-78.

Riaño Y., Baghdadi N., « Je pensais que je pourrais avoir une relation plus égalitaire avec un Européen. Le rôle du genre et de l’imaginaire géographique dans la migration des femmes », Nouvelles Questions Féministes, vol. 26, n°1, 2007, p. 38-53.
Simon P., « Construction et pratiques de la sexualité des garçons d’origine maghrébine en quartier populaire. », Entretien avec Hamel C., Mouvements, n° 20, 2002/2, p. 57-65.

Tissot S., « Une « discrimination informelle » ? », Actes de la recherche en sciences sociales, no 159, 2005, p. 54-69.

Vieille Marchiset G., Tatu-Colasseau A., « Le loisir, moteur de la rébellion silencieuse des descendantes de l’immigration maghrébine dans les quartiers populaires en France », in Béroud S. et alii (dir.) Engagements, rébellions et genre dans les quartiers populaire en Europe, Archives contemporaines, Paris, 2011, p. 93-109.

Rumpf M., Gehrard U., Jansen M., Facetten islamischer Welten. Geschlechterordnungen, Frauen- und Menschenrechte in der Diskussion, Transcript, Bielefeld, 2003.

Sanselme F., « L’ethnicisation des rapports sociaux à l’école. Ethnographie d’un lycée de banlieue », Sociétés contemporaines, n° 76, 2009/4, p. 121-147.

Skogan W. G., « Public policy and the fear of crime in large American cities », in Gardiner J., Public law and public policy, Praeger, New York, 1977.

Terkessidis M., « Der lange Abschied von der Fremdheit. Kulturelle Globalisierung und Migration », Aus Politik und Zeitgeschichte, B 12, 2002.

Tissot S., « Intégration, piège à cons ! », Mouvements, n° 74 , 2013, p. 155-164.

Tucci I., « Konfliktuelle Integration ? Die sozialen Konsequenzen der Lage der türkischen Bevölkerung in Deutschland und der nordafrikanischen in Frankreich », Berliner Journal für Soziologie, 14, Cahier 3, 2004, p. 299-318.

Tucci I., Groh-Samberg O., « Das enttäuschte Versprechen der Integration : Migrantennachkommen in Frankreich und Deutschland », Swiss Journal of Sociology, vol. 34, n° 2, 2008, p. 307-333.

Tucci I., « Immigration, intégration et diversité en France et en Allemagne », Informations sociales, n° 163, 2011, p. 116-123.

 

 

3/ Intersectionnalité

Voir la bibliographie Genre :

http://violence.hypotheses.org/474

 

_______________________________

Image à la une : Book sale loot par Jbuatti (WMF) sous licence Creative Commons by-sa


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *