Conf * Mobilizations against violent police deviances * 21 juin 2016

arton543Un workshop « Riots » and mobilizations against violent police deviances : an international comparative perspective se tiendra le 21 juin 2016 à la Maison Max Weber à l’Université Paris-Ouest-Nanterre, de 9h à 19h, en français et en anglais.

Initialement prévu pour se tenir à l’IPSA en Turquie (cf. texte ci-dessous), le workshop aura lieu à Nanterre. La fin de journée sera dédiée à une séance d’information et de discussion portant sur la persécution des Academics for Peace par les autorités de l’État Turc.
Présentation :
Depuis les années 1960-70, les États-Unis et l’Europe de l’Ouest semblent connaître une série relativement ininterrompue de rébellions urbaines. La plupart des sociologues et politistes s’accordent pour dire que ces « émeutes » surviennent souvent en réaction à une « violence policière », signe des rapports conflictuels entre la police et les populations noires et arabes, les enfants d’immigrés post-coloniaux et les classes populaires. Par ailleurs, des actions collectives non-violentes contre les « violences policières » peuvent apparaître pendant ou après les « émeutes », tels que des manifestations, des sit-in, des créations d’associations, des actions en justice, ou des actions de community organizing. Toutefois, peu de travaux se sont intéressés à la question des mobilisations contre les déviances policières.
Cette journée d’études a pour objectif de combler ce vide en proposant de prendre au sérieux ces relations conflictuelles. Nous souhaitons analyser les « émeutes » comme des formes de mobilisations contre les « violences policières ». Deuxièmement, nous désirons présenter une perspective comparative des formes variées d’« émeutes », de rébellions et de révoltes dans différentes configurations à travers le monde. Nous entendons ainsi contribuer à la compréhension des similarités et des différences de ces mouvements, notamment de leurs conditions de possibilité. Enfin, certains papiers se concentrent sur les effets des déviances policières et de la répression d’État sur les populations et leurs mobilisations. Ainsi, nous souhaitons étudier comment les déviances policières peuvent amener à un engage- ment militant, et comment elles peuvent devenir une cause politique.
————————
Cette journée d’études est issue d’un panel initialement prévu pour le 24ème congrès de l’AISP, qui fut déplacé d’Istanbul vers Poznan. Après la publications de la pétition « We will not be party to this crime » à l’initiative des Academics for Peace le 10 janvier 2016, les autorités de l’État Turc et les médias pro-gouvernement ont ouvertement pris pour cible les signataires. Le comité de direction de l’AISP a décidé de déplacer le congrès d’Istanbul parce qu’ils ne « peuvent pas garantir la sécurité de tous les participants et fournir un environnement favorable à l’échange d’idées intellectuelles ». Ils n’ont cependant pas pris explicitement et clairement position contre les persécutions des académiques en Turquie. Les Academics for Peace ont décidé de boycotter le congrès, pour protester contre le refus de l’AISP de prendre une position ferme et claire contre les inacceptables violations des droits d’expression par les autorités de l’État Turc. La déclaration de l’AISP ne montre pas de solidarité avec les intellectuels persécutés en Turquie et ailleurs.
Les membres de notre panel ont décidé à l’unanimité de suivre le boycott. Vous trouverez ici l’appel pour un boycott du 24ème congrès de l’Association Internationale de Science Politique (AISP). À la place, nous avons décidé de tenir cette journée d’études car nous pensons que ces discussions académiques doivent avoir lieu. De plus, nous réserverons la fin de cette journée d’études pour informer le public de la persécution des Academics for Peace, et pour discuter de la situation en Turquie dans l’espoir de trouver une manière d’apporter une aide concrète.

PROGRAMME

9h-9h30 : Introduction
Anthony Pregnolato – Université Paris Ouest Nanterre, ISP, Centre Marc Bloch

9h30-11h : Session I – For Whom the Riot tolls ? Process and social construction of rioters roles
Pour qui sonnent les émeutes ? Processus et construction sociale des rôles émeutiers

  • Les logiques politiques des émeutes : le rôle de la police Guillaume Roux , FNSP, UMR Pacte, IEP de Grenoble.
  • Bavures et émeutes. Conditions d’émergence d’un signe déclencheur type dans le Rhône (1979-2000) Alessio Motta, Université Paris 1, CESSP

Modération : Anthony Pregnolato, Université Paris Ouest Nanterre, ISP, Centre Marc Bloch

Coffee Break

11h15-12h45 : Session II – Who protects us from the police ? What police deviances do to political movements
Qui nous protège de la police ? Ce que les déviances policières font aux mouvements politiques

  • Russian Police on Trial : from « primorskie partizany » to ECH Anne Le Huérou, Université Paris Ouest Nanterre, ISP
  • Provocation of Counter-Violence as Security Practice : Policing, Security and Fear in Urban Turkey Deniz Yonucu / Alexander von Humboldt Foundation Post-Doc Fellow, Research Fellow at The Forum Transregional Studies in Berlin.

Modération : Victor Collet, Université Paris Ouest Nanterre, ISP

Lunch Break

14h15-15h45 : Session III – We always get reasons to revolt : possibilities and rioting configurations
On a toujours des raisons de se révolter : possibilités et configurations émeutières

  • Les désordres urbains et le contentieux entre la police et les habitants des cités d’habitat social dans l’agglomération lyonnaise au tournant des années 1970 et 1980 Foued Nasri / Docteur associé au CERI SciencesPo Paris, Chercheur postdoctoral à l’Institut d’Etudes de la Citoyenneté Université de Genève
  • De l’infrapolitique au politique ? Les débouchés organisationnels des émeutes de Los Angeles Julien Talpin / Chargé de recherche CNRS, Ceraps, Université Lille 2

Modération : Soline Laplanche-Servigne, ERMES, Université de Nice – Sophia Antipolis

Coffee Break

16h00-17h45 : Conclusions
Modération : Victor Collet, Université Paris Ouest Nanterre, ISP

17h45-19h : Repression in Turkey. Information and debate on the boycott of the IPSA’s Congress

Pour tout renseignement et inscription veuillez envoyer un mail à :  a.preg@protonmail.com Anthony Pregnolato

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *